logo reqef

Atelier « The Working Language of Women's Studies : A Hegemonic Relationship », 4 juin 2013

Le RéQEF a organisé un atelier intitulé « The Working Language of Women's Studies : A Hegemonic Relationship » lors de la conférence annuelle Women's and Gender Studies et Recherches Féministes qui a lieu à l'Université de Victoria en Colombie-Britannique du 1er au 4 juin 2013.

Cet atelier comprenait 3 communications :

  • Francine Descarries, professeure au département de sociologie et à l'Institut de recherches et d'études féministes de l'UQAM et directrice du RéQEF, a présenté une communication intitulée "Language is not Neutral";
  • Geneviève Pagé, professeure au département de science politique de l'UQAM et membre du RéQEF, a présenté une communication intitulée "Translation as Power Issues for Québec Feminists";
  • Sandrine Ricci, doctorante et chargée de cours au département de sociologie de l'UQAM et coordonnatrice du RéQEF, a présenté une communication intitulée "The Challenge of Nous femmes [we women] and the Concept of Sex Class".

Pascale Dufour, professeure de science politique à l'Université de Montréal et membre du RéQEF, a livré une présentation intitulée « Making ''Other Worlds'': Feminist engagement with the WSF from Canada to Tunis (2013) » dans le cadre de l'atelier « The Author Meetings Her Critics: Edges of Global Justice: The World Social Forum and Its 'Others' by Janet Conway » qui se donnait lors de la conférence annuelle de Women's and Gender Studies et Recherches Féministes à Victoria en Colombie-Britannique le 3 juin 2013.

Francine Descarries présidait aussi les sessions « Living the Questions : Motherhood/Gendered Labour Markets » le 3 juin, ainsi que « Matters of Interpretation: Muslim Women Misunderstood » le 4 juin.

Voir le programme complet de la conférence.

Consulter les résumés des communications de l'atelier du RéQEF.

icone facebookicone youtubeicone imprimante