Rapport « L’aliénation parentale : Stratégie d’occultation de la violence conjugale? »

Soutenu par le RéQEF en collaboration avec le Collectif de recherche féministe anti-violence (FemAnVie), à travers son Chantier de recherche sur l’antiféminisme du Réseau québécois en études féministes, le rapport « L’aliénation parentale : Stratégie d’occultation de la violence conjugale? » est désormais disponible. Il a été produit par nos membres Isabelle Côté (service social, U. Laurentienne), Simon Lapierre (service social, U. Ottawa) ainsi que par Francis Dupuis-Déri (science politique, UQAM).

Pour citer le rapport : Côté, Isabelle, Simon Lapierre et Francis Dupuis-Déri (2019). L’aliénation parentale : Stratégie d’occultation de la violence conjugale?  Rapport de recherche. U. Ottawa, RéQEF, IREF et FemAnVie. 15 pages.