À la une

Les chercheur·e·s du RéQEF à l’ACFAS 2018

Plusieurs de nos membres participeront au 86e Congrès de l’ACFAS qui aura lieu du 7 au 11 mai 2018 à l’UQAC :

Colloque 401 – Développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale
Du lundi 7 au vendredi 11 mai 2018

  • Charlotte Biddle Bocan (science politique, UQAM) y fera la communication « Entre développement et protection : le cas de la collectivité de Hampi, Inde ».

Colloque 432 – Quels enjeux éthiques sur les terrains de la recherche en communication internationale et interculturelle?
Du mercredi 9 au jeudi 10 mai 2018

  • Mylène de Repentigny-Corbeil (communication, UQAM) y fera deux communications : « Être chercheure féministe blanche en communication interculturelle : positionnement, enjeux éthiques et démarche épistémologique » et  « Enjeux éthiques et méthodologiques de la recherche en communication interculturelle: étude de cas sur les pratiques et représentations de la sexualité ».
  • Héloïse Michaud (science politique, UQAM) y fera la communication « Rhétoriques réactionnaires et antiféminisme en France : la controverse de l’écriture inclusive ».

Colloque 404 – Médias, communications et information
Du lundi 7 au mercredi 9 mai 2018

  • Anne-Sophie Gobeil (communication publique, U.Laval) y fera la communication « Hybridité des pratiques professionnelles en communication : la gestion des médias sociaux étudiée à l’aune du genre  ».
  • Carol-Ann Rouillard (lettres et communication, UQTR) présentera les travaux d’une recherche réalisée avec Mireille Lalancette (communication sociale, UQTR) dans une communication intitulée « Les femmes politiques au regard des journaux étudiants universitaires du Québec : entre intérêts de la jeunesse et personnalités ».
  • Marianne Théberge-Guyon (communication UQAM) y fera la communication « Femmes et gouvernance au Québec : analyse des représentations médiatiques des candidates aux élections municipales 2017 ».

Colloque 406 – Nature, transformation et gouvernance de la société et des institutions
Du lundi 7 au vendredi 11 mai 2018

  • Naomie Léonard (science politique, UQAM) y fera la communication « Développement durable, économie verte et pratiques néocoloniales : l’écotourisme au Costa Rica ».

Colloque 426 – Étudier les violences faites aux femmes : enjeux méthodologiques, théoriques et politiques
Le jeudi 10 mai 2018
Évènement Facebook 

  • Simon Lapierre (travail social, U. Ottawa) est corresponsable de ce colloque où plusieurs de nos membres participent.

Colloque 431 – Perspectives interdisciplinaires sur le deuil compliqué
Le jeudi 10 mai 2018

  • Kevin Lavoie (sciences humaines appliquées, UdeM) y présentera  les résultats préliminaires de thèse dans le cadre de sa communication « Le deuil périnatal, un impensé du projet parental par gestation pour autrui ».

Colloque 610 – Perspective interdisciplinaire sur les inégalités sociales et de genre en santé au travail : constats et défis pour l’action
Du jeudi 10 au vendredi 11 mai 2018

  • Jessica Riel (relations industrielles, UQO) est co-responsable de ce colloque et y fera les communications « Réduire les inégalités sociales et de genre en santé au travail : un objectif ambitieux de l’équipe de recherche interdisciplinaire sur le travail ” Santé, Genre, Égalité “» ainsi que « Violences (in)visibles et rapports sociaux de sexe dans l’enseignement d’un métier à prédominance masculine en formation professionnelle ».
  • Anne Renée Gravel (sciences de l’administration, TÉLUQ) y fera la communication : « Quand l’intervention ergonomique n’arrive pas à rencontrer son objectif de transformation du travail… Étude de la conciliation travail-famille dans le secteur des transports »

Colloque 615 – Savoirs, innovations collectives et Living Labs : de la pensée à l’action et vice versa
Du mercredi 9 au jeudi 10 mai 2018

  • Diane-Gabrielle Tremblay (Sciences de l’administration,TÉLUQ) y présentera la communication « Entre consommateur et producteur : proposition de typologies et modalités d’intervention des usagers des living labs au Québec et en France ».

Colloque 619 « Dialogue interdisciplinaire sur l’enseignement dans une perspective de changement social : entre valeurs égalitaires et pratiques discriminantes, comment s’en sortir? »
Le lundi 7 mai 2018

  • Co-organisé par nos membres Francine Descarries (UQAM), Anastasie Amboulé Abath (UQAC), Joëlle Magar (UQAM), Anne Martine Parent (UQAC) et Sandrine Ricci (UQAM), Colloque RéQEF.

Bourses d’excellence de doctorat 2018-2019

Conformément à sa mission dédiée au développement de la recherche avec une perspective féministe et au soutien des étudiantes dans leur parcours universitaire, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a établi un programme de bourses doctorales. Pour cette 4e édition du concours, le RéQEF offre deux bourses d’excellence d’un montant de 4 000 $ chacune à ses étudiantes membres ou dirigées par une professeure membre, destinées à les appuyer à l’étape de rédaction de leur thèse.

Bourses d’excellence de doctorat 2018-2019

Vous avez jusqu’au 1er juin 2018 à minuit pour appliquer aux bourses de doctorat.
Pour plus d’information, vous pouvez contacter Laurence Lauzon, coordonnatrice administrative laurence.reqef@gmail.com.

Bourses d’excellence de maîtrise 2018-2019

Conformément à sa mission dédiée au développement de la recherche avec une perspective féministe et au soutien des étudiantes dans leur parcours universitaire, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a établi un programme de bourses d’excellence. Pour cette deuxième édition du concours de bourses de maîtrise, le RéQEF offre quatre bourses d’un montant de 2 000 $ chacune, pour un total de 8 000 $.

  • Deux bourses d’excellence de 2e cycle du RéQEF seront décernées à ses étudiantes membres ou dirigées par une professeure membre, destinées à les appuyer à l’étape de rédaction de leur mémoire.
  • Grâce à une entente avec ses membres professeur.es à l’UQAM, le RéQEF offre également deux bourses d’un montant de 2 000 $ chacune aux personnes étudiant au 2e cycle à l’UQAM, membres ou dirigées par une membre professeure à l’UQAM, toujours dans l’objectif de soutenir l’étape de rédaction du mémoire.

Bourses d’excellence de maîtrise 2018-2019

Vous avez jusqu’au 1er juin 2018 à minuit pour appliquer aux bourses de maitrise. Il est à noter que les quatre bourses de maîtrise ont le même formulaire d’application.
Pour plus d’information, vous pouvez contacter Laurence Lauzon, coordonnatrice administrative laurence.reqef@gmail.com.

Bourses d’excellence RéQEF – Université Féministe d’été (U. Laval) 2018

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a le plaisir d’annoncer le lancement de la cinquième édition du concours pour l’attribution de deux bourses offertes aux étudiant·e·s inscrit·e·s à l’Université féministe d’été de l’Université Laval :

1) une bourse de 300 $ à l’étudiante ou l’étudiant de premier cycle universitaire ayant obtenu la note finale la plus élevée pour ses travaux réalisés pour le cours FEM-2000. Le cas échéant, en cas d’ex aequo, la bourse sera divisée en deux.

2) une bourse de 300 $ à l’étudiante ou l’étudiant de deuxième ou troisième cycle universitaire ayant obtenu la note finale la plus élevée pour ses travaux réalisés pour le cours FEM-7003. Le cas échéant, en cas d’ex aequo, la bourse sera divisée en deux.

 

L’Université féministe d’été de l’Université Laval aura lieu du 20 au 25 mai 2018, sur le thème « Quelle égalité dans un contexte de diversité ? ».

Annonce bourses – Université Féministe d’été (U. Laval) 2018

Bourses d’excellence RéQEF – Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir 2018

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a le plaisir d’annoncer le lancement du concours pour l’attribution de deux bourses offertes aux étudiant.e.s inscrit.e.s à l’Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir :

1) une bourse de 300 $ à l’étudiante ou l’étudiant de premier cycle universitaire ayant obtenu la note finale la plus élevée à l’Institut d’été. Le cas échéant, en cas d’ex aequo, la bourse sera divisée en deux.

2) une bourse de 300 $ à l’étudiante ou l’étudiant de deuxième ou troisième cycle universitaire ayant obtenu la note finale la plus élevée à l’Institut d’été. Le cas échéant, en cas d’ex aequo, la bourse sera divisée en deux.

 

L’Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir a lieu du 6 au 11 mai 2018, sur le thème “ Unsettling Feminisms ” (activité en anglais).

Annonce bourses – Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir 2018

Annoucement Excellence Scholarships – Simone de Beauvoir Summer Institute 2018

ACFAS 2018 : Dialogue interdisciplinaire sur l’enseignement dans une perspective de changement social : entre valeurs égalitaires et pratiques discriminantes, comment s’en sortir?

Organisé dans le cadre du 86e Congrès de l’ACFAS et sous l’égide du Réseau québécois en études féministes (RéQEF), le Colloque 619 « Dialogue interdisciplinaire sur l’enseignement dans une perspective de changement social : entre valeurs égalitaires et pratiques discriminantes, comment s’en sortir? », co-organisé par nos membres Francine Descarries (UQAM), Anastasie Amboulé Abath (UQAC), Joëlle Magar (UQAM), Anne Martine Parent (UQAC) et Sandrine Ricci (UQAM), aura pour sujet la persistance et les reconfigurations des formes de discrimination dans le champ de l’éducation et de l’enseignement.

Dans un contexte où les institutions d’enseignement sont soumises à des impératifs de productivité et des logiques de concurrence, où les inégalités sont naturalisées via des concepts empruntés aux neurosciences au détriment d’une approche sociologique, mais aussi par la prégnance des discours masculinistes et la dénégation des discriminations liées à l’origine ou le sexe, les exposés et les discussions visent à faire avancer la réflexion logée au coeur des questions suivantes : comment se doter des outils critiques propices à l’élaboration d’un cadre éducatif porteur d’émancipation ? Comment générer un processus de conscientisation du corps enseignant qui prenne en compte les positions des un.e.s et des autres dans les rapports sociaux ? Comment actualiser les positionnements qui peuvent en découler ? Enfin, quelles sont les pratiques pédagogiques à développer pour favoriser une meilleure compréhension de la dynamique des rapports sociaux, de même que le développement d’une position réflexive sur les effets des différents rapports de pouvoir à l’œuvre dans le champ de l’éducation et de l’enseignement.

Dans la dernière partie du colloque, sous le thème “Savoirs, pratiques et défis : faire de la recherche et de l’enseignement féministes dans différents contextes”, une invitation est lancée à tous ceux et celles qui souhaitent participer à un échange sur les enjeux et les défis que rencontrent les enseignant.e.s en études féministes et ceux et celles qui inscrivent une perspective féministe ou de genre dans leur enseignement. Les questions suivantes seront mises en discussion : quels sont les plus importants défis que vous ayez à relever en tant que chercheures et enseignantes féministes considérant votre ancrage géographique et institutionnel ? Quels sont les problèmes et enjeux spécifiques qui, selon vous, confrontent actuellement le développement des études et de la recherche féministes et, enfin, quelles stratégies vous apparaissent les plus efficaces pour les surmonter ? Par ailleurs, peu de recherches ont été menées à ce jour au sujet de l’intégration de la classe virtuelle au sein des pratiques d’enseignement féministe. Une question s’impose de ce point de vue : comment envisager le développement de l’enseignement en ligne pour offrir des solutions aux problèmes structurels et aux défis éducationnels auxquels font face les femmes, surtout hors des grandes villes universitaires ? Ou encore, quel peut être l’apport de l’enseignement en ligne pour les études féministes au regard des formules pédagogies et du rôle très important du groupe dans les cours d’études féministes ?

Le colloque aura lieu le 7 mai 2018 de 9h à 17h, suivi d’un Vin de la solidarité offert par le RéQEF, à l’UQAC.

Consultez le programme du colloque et l’évènement Facebook.

Lauréat·e·s des bourses de doctorat (2017-2018)

Conformément à sa mission dédiée au développement de la recherche avec une perspective féministe et au soutien des étudiantes dans leur parcours universitaire, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a établi un programme de bourses doctorales. Pour cette 3e édition du concours, le RéQEF a le plaisir d’annoncer les lauréat·e·s des deux bourses d’excellence d’un montant de 4 000 $ décernées à ses étudiant·e·s membres ou dirigé·e·s par une professeure membre, destinées à les appuyer à l’étape de rédaction de leur thèse.

Nos plus chaleureuses félicitations à :

  • Ariane Gibeau
    Doctorante en études littéraires à l’UQAM
  • Kevin Lavoie
    Doctorant en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal

Lauréates des bourses d’excellence à la maîtrise (2017-2018)

Conformément à sa mission dédiée au développement de la recherche avec une perspective féministe et au soutien des étudiantes dans leur parcours universitaire, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a établi un programme de bourses d’excellence. Pour cette première édition du concours de bourses de maîtrise, le RéQEF a le plaisir d’annoncer les lauréates du concours de bourses d’excellence de 2 000 $ décernées à ses étudiantes membres ou dirigées par une professeure membre, destinées à les appuyer à l’étape de rédaction de leur mémoire.

Nos plus chaleureuses félicitations à :

  • Charlotte Comtois
    Candidate à la maîtrise en études françaises à l’Université de Sherbrooke
  • Marilou Tanguay
    Candidate à la maîtrise en histoire à l’Université de Montréal

Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans la poursuite dans leurs études !

Lauréates des Bourses d’excellence RéQEF – Université Féministe d’été (U. Laval) 2017

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a le plaisir d’annoncer les lauréates des bourses de 300$ à l’étudiante de premier cycle et à l’étudiante de deuxième ou troisième cycle ayant obtenu la note finale la plus élevée pour ses travaux réalisés pour les cours offerts par l’Université féministe d’été de l’Université Laval, édition 2017.

Nos plus chaleureuses félicitations à :

  • Mystia Youinou
    Étudiante au baccalauréat en philosophie à l’Université Laval
  • Olivia Roy-Malo
    Doctorante en anthropologie à l’Université Laval

Lauréates des Bourses d’excellence RéQEF – Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir (2017)

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a le plaisir d’annoncer les lauréates des deux bourses de 300 $ offertes aux étudiant.e.s inscrites à l’Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir ayant obtenu les meilleures notes finales.

Nos plus chaleureuses félicitations à :

  • Nènè Myriam Konate
    Étudiante à la majeure en études des femmes à l’Université Concordia 
  • Rachel Romano
    Étudiante au certificat en études des femmes à l’Université Concordia

Lauréates des bourses d’excellence à la maîtrise RéQEF-UQAM

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a le plaisir d’annoncer les lauréates du concours de bourses d’excellence à la maîtrise du RéQEF-UQAM d’un montant de 2 000 $ chacune offertes aux étudiant.e.s de deuxième cycle à l’Université du Québec à Montréal et destinées à les appuyer à l’étape de rédaction de leur mémoire.

Nos plus chaleureuses félicitations à :

  • Amandine Gay
    Étudiante à la maîtrise en sociologie
  • Pascale Laplante-Dubé
    Étudiante à la maîtrise en études littéraires, concentration en études féministes

Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans la poursuite dans leurs études à la maîtrise !

Programme de bourses d’excellence et de soutien à la mobilité

Lauréate d’une des deux bourses doctorales pour l’année 2016-2017 : Stéphanie Mayer, Science politique, Laval, sous la direction de Diane Lamoureux. Avec la directrice du RéQEF, Francine Descarries.

Conformément à sa mission dédiée au développement de la recherche avec une perspective féministe et au soutien des étudiant.e.s dans leur parcours universitaire, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a établi un programme de bourses d’excellence (maîtrise et doctorat) et de soutien à la mobilité. Le RéQEF attribue également 4 bourses de 300 $ chacune aux étudiant.e.s ayant obtenu la note finale la plus élevée pour leurs travaux réalisés dans le cadre du cours de premier ou deuxième cycle de l’Université féministe d’été (Université Laval – 2 bourses) ou à l’Institut d’été de l’Institut Simone-de Beauvoir (Concordia – 2 bourses).

Pour en savoir plus, cliquez ici.