Conférences

Appel à communications – colloque Utopies sexuelles dans la littérature, les arts et les productions médiatiques

Attention : report de l’échéance au 7 juillet 2017 — Faites parvenir vos propositions de communication, d’environ 300 mots, en indiquant vos coordonnées (statut, affiliation, adresse courriel) à Isabelle Boisclair isabelle.boisclair@usherbrooke.ca et Julie Lavigne lavigne.julie@uqam.ca avant le 10 juin 2017. Continuer la lecture de « Appel à communications – colloque Utopies sexuelles dans la littérature, les arts et les productions médiatiques »

Le mois du Genre – mars 2017

Nos membres Mélissa Blais (sociologie, UQAM), Francis Dupuis-Déri (science politique, UQAM), Diane Lamoureux (science politique, U. Laval) et Francine Descarries (sociologie, UQAM) participeront au colloque sur les antiféminismes et masculinismes, les 3-4 mars prochain à l’Université d’Angers (Maison de le recherche Germaine Tillion).

Voir le programme détaillé ici

Colloque sur l’édition et l’enseignement du féminisme

Colloque sur l’édition et l’enseignement du féminisme

Dans le cadre de ses 40 ans, les Éditions du remue-ménage a organisé un Colloque sur l’édition et l’enseignement du féminisme, en collaboration avec le RéQEF, le 23 septembre 2016, de 13h00 à 17h00, à l’Écomusé su Fier monde. Plusieurs de nos membres ont participé à cet événement : Lori Saint-Martin (études littéraires, UQAM), Stéphanie Mayer, (science politique, U.Laval), Chantal Maillé (Institut Simone de Beauvoir, U.Concordia), Naïma Hamrouni (science politique, Université Laval), Ryoa Chung (philosophie, U.de M.) et Martine Delvaux (études littéraires, UQAM).

Colloque International “Le travail domestique et son exploitation”, UQAM, 21-22 octobre 2015

Soutenu par le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et organisé entre autres par Elsa Galerand (professeure au département de sociologie de l’UQAM et membre du RéQEF), le colloque international «Le travail domestique et son exploitation» voulait rendre compte de la question du travail domestique au travers des critiques féministes du droit et de l’économie politique.

Continuer la lecture de « Colloque International “Le travail domestique et son exploitation”, UQAM, 21-22 octobre 2015 »

Symposium sur les pratiques et les enjeux associés à l’enseignement en ligne, 1er octobre 2015

Dans la continuité de la présentation sur l’enseignement en ligne livrée lors de l’assemblée annuelle des membres du RéQEF de 2013 et de notre intérêt collectif à poursuivre la discussion à ce sujet au sein du réseau, nous avons organisé un symposium axé sur les préoccupations associées à ce type d’enseignement en contexte universitaire.

Continuer la lecture de « Symposium sur les pratiques et les enjeux associés à l’enseignement en ligne, 1er octobre 2015 »

Éva Circé-Côté (1871-1949) : libre-penseuse montréalaise d’Andrée Lévesque

Poète, dramaturge, essayiste et journaliste sous divers pseudonymes, Éva Circé-Côté a écrit plus de 1800 chroniques dans les journaux radicaux de l’époque pour dénoncer, entre autres, les inégalités entre les sexes, l’ingérence de l’Église catholique dans la sphère politique, l’impérialisme et les deux guerres mondiales qu’elle a vécues. Féministe, libre-penseuse, elle a surtout milité pour l’éducation des filles, la gratuité de l’éducation (elle a créé le premier lycée laïc pour jeunes filles en 1908 à Montréal) et le droit au travail des femmes. Assoiffée de modernité, cette éveilleuse de conscience invite à l’action en signifiant très clairement son désir de « bouger l’inertie du système social » et s’engage pendant plus de 40 ans à participer à la formation d’une société égalitaire de savoir et de culture.

Consulter la page facebook

Livre disponible aux Éditions du remue-ménage

“Crée-moi, crée-moi pas” de Marie-Pascale Laurencelle

“CRÉE-MOI, CRÉE-MOI PAS” est un film documentaire lumineux d’après une idée de Geneviève Rioux qui pose un regard sur l’expérience de femmes totalement dédiées à leur art, mais qui ont également décidé de ne pas négliger la vie en périphérie de l’œuvre.

Continuer la lecture de « “Crée-moi, crée-moi pas” de Marie-Pascale Laurencelle »

Wapikoni Mobile

Le Wapikoni est un studio mobile comme lieu de rassemblement, d’intervention et de création audiovisuelle et musicale pour les jeunes des Premières Nations et baptisé Wapikoni mobile en hommage à Wapikoni Awashish. Le Wapikoni mobile circule dans les communautés autochtones et offre aux jeunes des Premières Nations des ateliers permettant la maîtrise des outils numériques par la réalisation de courts métrages et d’œuvres musicales. À chacune de ses escales, des « cinéastes-accompagnateurs » accueillent une trentaine de jeunes participants en formation à toutes les étapes de la réalisation.

Consulter la page facebook

Mémoire des femmes de Sophie Bissonnette

La réalisatrice Sophie Bissonnette a produit des capsules pour la Ligne du temps de l’histoire des femmes au Québec, créée par le RéQEF et le Conseil du statut de la femme : les bâtisseuses de la Nouvelle France (1600-1764) ; les édificatrices de la vie et des institutions sociales et culturelles (1765-1864) ; les premières luttes pour les droits civils et la reconnaissance sociale (1865-1939) ; l’élargissement de la participation économique et citoyenne. (1940-1964) ; la diversification des mobilisations féministes pour l’égalité. (1965-1989) ; la lente progression des femmes pour l’égalité de fait (1990- à nos jours).

Regardez les capsules sur Youtube à ce lien.

Le Commerce du sexe d’Ève Lamont

La réalisatrice du film L’imposture récidive avec ce long métrage documentaire coup de poing sur les multiples facettes de l’industrie du sexe au Québec. Depuis une trentaine d’années et avec l’essor d’Internet, le commerce du sexe s’est développé à l’échelle planétaire jusqu’à devenir aujourd’hui une véritable industrie. Prostitution de luxe ou de rue, agences d’escortes, salons de massages, bars de danseuses, industrie de la pornographie ou tourisme sexuel… À qui profite réellement ce commerce qui fait du corps des femmes une marchandise exploitable? À travers les témoignages d’hommes et femmes qui s’affairent dans l’industrie du sexe ou qui l’ont quittée, le documentaire révèle l’envers du décor d’un nouvel esclavage des temps modernes.

Consulter la page facebook 

L’Abécédaire de Christine Delphy et Je ne suis pas féministe, mais de Florence et Sylvie Tissot

Je ne suis pas féministe, mais… (2015, 52 min). Cette expression est évoquée par Christine Delphy lors d’une émission télévisée où elle est invitée avec Simone de Beauvoir en 1985. On retrouve la phrase rituelle que beaucoup de femmes ont pu prononcer un jour, par peur d’employer un mot stigmatisé, mais pour s’autoriser quand même à exprimer un désir d’égalité. Ce portrait d’une théoricienne féministe, militante et fondatrice du MLF, retrace les luttes, d’hier à aujourd’hui, pour faire avancer la cause des femmes. L’Abécédaire de Christine Delphy (2015, 220 min), un long entretien avec Christine. A comme Amitié à Z comme Zizi en passant par XY comme Différence des sexes explore les concepts clefs de la théorie féministe (Genre, Travail domestique) tout en revenant sur les épisodes de la vie de Christine et les événements historiques auxquels elle a participé.

Projections futures

Femmes sourdes, dites-moi de Marie-Andrée Boivin

«Je suis une femme sourde, l’histoire des sourds ne m’a pas été racontée. Je suis allée à la rencontre de femmes sourdes, je leur ai demandé de me raconter leur histoire de vie. Mon histoire. Elles ont fréquenté la première et seule école de filles sourdes au Québec et au Nouveau-Brunswick, L’Institut des sourdes-muettes de Montréal, dirigé par les Soeurs de la Providence, en activité entre 1851 et 1975. Les femmes sourdes de cette génération se connaissent toutes. Elles partagent une histoire commune, une langue commune. Elles me l’ont racontée cette histoire; elles vous la racontent maintenant.»

Pour connaître les projections à venir, nous vous invitons à visiter la page Facebook du documentaire.

7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie

Le 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie a eu lieu du 24 au 28 août 2015, à l’Université du Québec à Montréal.

Félicitations à toutes nos membres qui ont participé à cet important événement et une mention spéciale à nos collègues à l’organisation du CIRFF qui se sont démenées corps et âme pendant près d’un an pour que le congrès soit un succès des plus mémorables. Les vidéos de la grande séance d’ouverture sont désormais disponibles ici.

Pour plus d’information, visitez le site web du CIRFF 2015.

Table ronde – Féminicide, mémoire et reconnaissance, 5 décembre 2014

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a présenté une table ronde sur le thème “Féminicide, mémoire et reconnaissance” le vendredi 5 décembre 2014 à l’UQAM (salle DS-1950), en collaboration avec l’Institut de recherche et d’études féministes (IREF). Voici les auteures réunies à cette table ronde, sous la présidence de Leila Celis, professeure en sociologie à l’UQAM et qui ont partagées leurs analyses en lien avec les trois axes du thème :

  • Mélissa Blais, membre du RéQEF et auteure de J’Hais les féministes ! Le 6 décembre 1989 et ses suites, maintenant aussi disponible en version anglaise sous le titre “I Hate Feminists!” December 6, 1989 and its Aftermath.
  • Sandrine Ricci, membre du RéQEF et auteure de Avant de tuer les femmes, vous devez les violer! Rwanda : rapports de sexe et génocide des Tutsi
  • Emmanuelle Walter et Widia Larivière, respectivement auteure et préfacière de Sœurs volées. Enquête sur un féminicide au Canada. 

Cette activité soulignait le 25e anniversaire de l’attentat de l’École polytechnique de Montréal et la campagne annuelle des 12 jours d’action contre la violence envers les femmes.

Colloque “Femmes racisées et recherche féministe au Québec” à l’ACFAS, 13-14 mai 2014

Le colloque “Femmes racisées et recherche féministe au Québec”, organisé conjointement par le Réseau québécois en études féministes et l’Institut Simone-de Beauvoir, visait à explorer et rendre compte des différentes facettes de la réalité de la recherche féministe au Québec en lien avec les femmes racisées.

Dans un premier temps, le colloque s’intéressait à la contribution qu’apportent les femmes racisées à la recherche féministe au Québec. Dans un deuxième temps, l’objectif était de donner la parole à l’ensemble des chercheures féministes qui travaillent sur les femmes racisées au Québec et de cerner les problématiques, questions et enjeux qui émergent de leur démarche.

Le programme du colloque est disponible ici

Colloque “Femmes, rapports de sexe et génocide des Tutsi (Rwanda 1994­-2014)”, 4 avril 2014

Dans le cadre des activités de commémoration des 20 ans du génocide des Tutsi au Rwanda, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) a organisé le 4 avril 2014 un colloque à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en apportant des perspectives féministes sur le sujet.

Continuer la lecture de « Colloque “Femmes, rapports de sexe et génocide des Tutsi (Rwanda 1994­-2014)”, 4 avril 2014 »

Conférences publiques d’Angela McRobbie, 31 octobre et 1er novembre 2013

Le RéQEF est fier d’avoir contribué à la venue de la professeure Angela McRobbie (Goldsmiths University of London) qui a donné deux conférences publiques à l’Université Concordia, dont la captation vidéo est désormais en ligne.

Continuer la lecture de « Conférences publiques d’Angela McRobbie, 31 octobre et 1er novembre 2013 »

Conférence de Danielle Haase-Dubosc, 31 octobre 2013

L’IREF, en collaboration avec le RéQEF, a présenté une conférence de Danielle Haase-Dubosc (directrice du centre universitaire de Reid Hall pour Columbia à Paris) intitulée :

« Comment lire du côté des femmes, un voyage dans le temps : Scudéry, Maupassant, Colette »

Jeudi 31 octobre 2013 à 18h à l’UQAM

UQAM, pavillon V, local V-1430 (209, rue Sainte-Catherine Est)

Dans le cadre du cours Littérature et féminisme, sous la responsabilité de Lori Saint-Martin, professeure au département d’études littéraires de l’UQAM et membre du RéQEF.

Voir l’affiche de la conférence.

Colloque “Antiféminisme et résistances patriarcales”, 25 janvier 2013

Organisé par le RéQEF en collaboration avec le Groupe interdisciplinaire de recherche sur l’antiféminisme (GIRAF), un centre de recherche fondé par Francis Dupuis‐Déri et associé à l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF), le colloque « Antiféminisme et résistances patriarcales » a attiré plus de deux cent participants-es !! C’est donc un franc succès et toute l’équipe peut se féliciter, particulièrement Véronique Pronovost, l’étudiante qui a assumé l’essentiel de la coordination.

Continuer la lecture de « Colloque “Antiféminisme et résistances patriarcales”, 25 janvier 2013 »

Congrès international des recherches féministes francophones, 29 août au 2 septembre 2012

Cet été, le RéQEF a soutenu la participation d’une quinzaine de professeures et d’autant d’étudiantes membres au 6e Congrès international des recherches féministes francophones qui s’est déroulé à l’université de Lausanne (Suisse) du 29 août au 2 septembre 2012.

Continuer la lecture de « Congrès international des recherches féministes francophones, 29 août au 2 septembre 2012 »

Colloque étudiant féministe, Université Laval, 27 et 28 avril 2012

Un axe important de la mission du RéQEF concerne le soutien au développement de la recherche menée par les étudiants-es en études féministes. Grâce aux fonds institutionnels alloués par l’Université Laval aux membres du RéQEF qui y enseignent, le Réseau a pu contribuer à la tenue du Colloque étudiant féministe qui s’est déroulé les 26 et 27 avril 2012, à l’Université Laval.

Continuer la lecture de « Colloque étudiant féministe, Université Laval, 27 et 28 avril 2012 »