Pédagogie féministe

Chantier de recherche « Pédagogie féministe »

Fers de lance de notre programmation scientifique, les Chantiers constituent une composante permanente de la programmation du RéQEF. Ils ont été conçus de manière à favoriser le regroupement de membres autour d’intérêts communs et d’une programmation concertée dans une logique interrégionale et interuniversitaire. Six Chantiers mobilisent actuellement près d’une quarantaine de membres, universitaires et des milieux de pratique.

Membres responsables : Geneviève Pagé (UQAM)
Autres participantes : Anastasie Amboulé-Abath (UQAC), Marie-Ève Campbell (maitrise, UQAM), Pascale Dufour (UdeM), Louise Lafortune (UQTR), Eve-Marie Lampron (UQAM), Joëlle Magar (post-doc UQAM-Paris VIII), Michèle Spieler (CDÉACF)
Mise sur pied : 2014

Description : Depuis la recherche effectuée en 2014-2015 et le Colloque sur la pédagogie féministe dans le cadre du CIRFF en août 2015, différents projets ont vu le jour, conçus par les membres du Chantier afin d’élargir leurs réseaux et consolider leurs liens avec d’autres personnes s’intéressant à la pédagogie féministe, que ce soit au niveau de l’enseignement primaire-secondaire, postsecondaire ou à travers l’éducation populaire.

Réalisations :
2014-2015
Le chantier a été divisé en deux sous-équipes. La première a travaillé sur un questionnaire destiné aux membres du RéQEF. Les thèmes des questions ont porté sur 1) les caractéristiques des pratiques pédagogiques féministes des membres ; 2) les actions concrètes posées en lien avec chaque caractéristique (en quoi sont-elles féministes ?) ; 3) les stratégies favorisant la mise en œuvre de pratiques pédagogiques féministes ; enfin 4) les obstacles à la mise en œuvre de ces pratiques. La deuxième équipe, quant à elle, a présenté un colloque scientifique au CIRFF.

2015-2016
Chacun des cinq projets mis sur pied porte une double mission de transfert de connaissance et de création de liens dans différents réseaux :

  • Bibliographie francophone sur la pédagogie féministe

Ce projet vise à compiler, regrouper, commenter et mettre en ligne 1) les travaux francophones sur la pédagogie féministe ainsi que quelques ouvrages majeurs en anglais; 2) les travaux francophones sur les enjeux féministes en éducation et quelques ouvrages majeurs en anglais; 3) les travaux sur les enjeux féministes en éducation populaire et sur la formation des adultes. Ce projet est sous le leadership de Michèle Spieler et Marie-Ève Campbell.

  • Dossier spécial sur le site web du CDÉACF

Le dossier s’adresse principalement aux travailleuses dans les groupes de femmes et vise à donner un aperçu de la thématique de la pédagogie féministe (documents, outils, vidéos). Un exposé abordera les idées de la pédagogie féministe et les barrières à sa mise en œuvre. Les résultats des ateliers du Chantier et du sondage auprès des membres du RéQEF seront confrontés aux pratiques des milieux communautaires.
Ce projet est sous le leadership de Michèle Spieler et Pascale Dufour.

  • Soutien au microprogramme en études féministes à l’UdeM

Soutenu par le RéQEF, le développement d’un microprogramme en études féministes à l’UdeM en est aux dernières étapes. En guise d’appui au niveau pédagogique, le chantier a offert un atelier sur la pédagogie féministe aux professeures et chargées de cours qui seront appelées à enseigner dans ce programme (réalisée le 3 juin 2016, soit légèrement en dehors de la période couverte par le présent rapport).
Pascale Dufour et Geneviève Pagé sont responsables de ce dossier.

  • Numéro spécial d’une revue scientifique

Avec la collaboration de Claudie Solar (Université de Montréal, membre du RéQEF), un projet de numéro sur la pédagogie féministe a été soumis et accepté par la revue Recherches féministes. Encore une fois, l’objectif ici est double : disséminer les nouvelles connaissances sur la pédagogie féministe et identifier les actrices-clés du champ.
Pour lire l’appel de texte : http://www.recherchesfeministes.ulaval.ca/wp-content/uploads/2016/08/PedagoF-Appeldetexte-long_FINAL.pdf.pdf
Eve-Marie Lampron et Geneviève Pagé sont responsables de ce projet.

  • Programme de formation en pédagogie féministe pour les professionnel.les
    en éducation

Ce projet vise la conception d’un module (formation continue) sur la pédagogie féministe destiné au personnel enseignant et non enseignant ainsi qu’aux éducatrices et éducateurs en garderie. Le travail d’identification des objectifs et du contenu visé a été amorcé.
Déjà expérimenté en France, ce module a pour objectifs principaux la conscientisation et le développement du pouvoir d’agir des actrices et acteurs de l’éducation. Cependant, il est nécessaire de le repenser dans le contexte du système éducatif québécois. L’élaboration d’une démarche de présentation du module auprès des publics potentiels est en cours. Joëlle Magar, Anastasie Amboulé-Abath et Marie-Ève Campbell assurent le suivi de ce projet.

2016-2017 
Le chantier a poursuivi ses activités afin d’élargir le réseau des membres qui le composent et consolider leurs liens avec d’autres personnes s’intéressant à la pédagogie féministe, que ce soit au niveau de l’enseignement primaire-secondaire, postsecondaire ou à travers l’éducation populaire. Un recensement des écrits scientifiques sur la pédagogie féministe publiés en français a été réalisé et a permis de constituer une bibliographie commentée mise en ligne à l’été 2017.
En partenariat avec le CDEACF, la production d’un Dossier spécial interactif sur la pédagogie féministe est disponible sur le web (http://cdeacf.ca/dossier/approches-feministes-enseignement-formation), utilisant les données de la recherche produite en 2015-2016 ainsi que les savoirs des milieux communautaires et de l’éducation populaire. Plusieurs membres du chantier ont aussi travaillé à une formation sur la sensibilisation aux rapports de pouvoir en éducation destinée aux enseignantes et enseignants de différents milieux, incluant la production d’une boîte à outils pédagogiques. Plusieurs membres du Chantier travaillent présentement à la rédaction d’articles sur les données recueillies jusqu’à maintenant. Leurs propositions d’articles pour la publication d’un numéro spécial de Recherches féministes sous la responsabilité d’Anastasie Amboulé-Abath, Marie-Ève Campbell et Geneviève Pagé ont d’ailleurs été acceptées; les textes sont attendus pour l’automne 2017.

2017-2018 
à venir

Projets en cours : à venir