Recherche partenariale et coconstruction des connaissances

Chantier de recherche « Recherche partenariale et coconstruction des connaissances »

Fers de lance de notre programmation scientifique, les Chantiers constituent une composante permanente de la programmation du RéQEF. Ils ont été conçus de manière à favoriser le regroupement de membres autour d’intérêts communs et d’une programmation concertée dans une logique interrégionale et interuniversitaire. Six Chantiers mobilisent actuellement près d’une quarantaine de membres, universitaires et des milieux de pratique.

Membres responsables : Lyne Kurtzman (UQAM) et Julie Raby (Relais-femmes)
Autres participantes : Nathalie Lafranchise (UQAM), Isabelle Courcy (UQAM), Myriam Gervais (McGill), Ève-Marie Lampron (UQAM), Louise Lafortune (UQTR), Marie-Hélène Deshaies (ULaval), Lucie Pelletier-Landry (UQAM), Berthe Lacharité (Relais-femmes), Léa Momméja (UQAM) et Amai Nerea Aizpuru (UQAM)
Mise sur pied : 2014

Description : Les travaux de ce Chantier ont commencé au début de l’année 2015. Les membres du RéQEF ont alors été sondées pour vérifier leur intérêt sur les questions de la coconstruction des connaissances et de la recherche en partenariat. Cette démarche préliminaire a notamment permis aux membres du Chantier de baliser leur réflexion et leurs instruments méthodologiques (ex. évaluer la population à l’étude, expressions et mots à utiliser, etc.).

Réalisations :

Projets en cours : à venir

2020-2021

2019-2020
Communications
Myriam Gervais a présenté la communication « La recherche féministe participative: égalité des savoirs et pouvoir d’agir » lors de la Webconférence de la  Communauté de pratique Nouvelles Alliances pour plus de savoirs en égalité entre les sexes, qui a eu lieu le 9 octobre 2019.
Myriam Gervais, Francine Descarries et Berthe Lacharité ont présenté la communication « Contribution de la recherche féministe qualitative à l’éthique en recherche » lors du Colloque Vers une pratique réflexive de l’éthique de la recherche avec des êtres humains, organisé par la Faculté des sciences humaines de l’UQAM, le 3 mars 2020.
Lyne Kurtzman et Josiane Maheu (Relais-femmes) ont présenté la communication « Processus de recherche collaborative: les moments propices aux désaccords et le travail de liaison » dans le cadre du Webinaire : Le cœur a ses raisons. Enjeux affectifs et relationnels de la recherche collaborative, organisé par la Communauté de pratique Nouvelles Alliances pour plus de savoirs en égalité entre les sexes, le 10 février 2020.

Publications
Courcy, Isabelle, Kurtzman, Lyne, Lacharité, Berthe, Pelletier-Landry, Lucie, Côté Isabel et Nathalie Lafranchise (2019): « La recherche partenariale féministe: des rapports égalitaires sous tension », Recherches féministes, vol. 32, no 2, Université Laval,Québec
Myriam Gervais, Sandra Weber et Caroline Caron, Guide to Participatory Feminist Research. Abridged Version, 2020, 44 pages. (Traduction du Guide pour faire de la recherche féministe participative, 2018.

2018-2019
à venir

2017-2018 
Capsules web sur la mobilisation et la coconstruction des connaissances
Responsables : Lyne Kurtzman (Service aux collectivités, UQAM); Isabelle Courcy (UQAM) et Berthe Lacharité (Relais-femmes); Assistante de recherche : Virginie Mikaelian (UQAM).
Ces capsules ont été produites à partir d’expériences et de points de vue de chercheures sur la coconstruction des connaissances dans les recherches féministes.

Publications
Le Guide pour faire de la recherche féministe participative2 est paru en avril 2018, sous la direction de Myriam Gervais, avec la collaboration de Caroline Caron (UQO) et Sandra Weber.

2016-2017 
Les principales activités réalisées ont visé la concrétisation d’une recherche ayant pour objectifs de 1) dresser un portrait des recherches en partenariat, et 2) comprendre la recherche partenariale telle que vécue par les chercheures du RéQEF. 37% des membres du RéQEF ont répondu au questionnaire et 10 membres ont participé à des entrevues. Des membres du chantier travaillent également à la production de trois capsules vidéo sur la co-construction des connaissances. Elles ont effectué plusieurs présentations sur les défis et enjeux de la recherche partenariale, notamment dans le cadre d’un atelier ayant réuni une quarantaine de participantes le 30 mars 2017, co-organisé par le RéQEF, Relais-femmes et le Groupe interuniversitaire et interdisciplinaire de recherche sur l’emploi, la pauvreté et la protection sociale (GIREPS, Université de Montréal), auquel a également participé le Service aux collectivités de l’UQAM.

Enfin, au Chantier s’est greffé en janvier 2017 le projet « Approche féministe et développement de compétences : quels liens existent-t-ils », mené par Louise Lafortune et Berthe Lacharité. En collaboration avec l’équipe de Relais-femmes, ce projet de recherche vise à clarifier les liens entre approche féministe et développement de compétences professionnelles et à faire émerger les pratiques qui allient ces deux concepts. Il s’agit d’une recherche collaborative réunissant l’équipe de Relais-femmes, personnel et administratrices, et des intervenantes dans des groupes de femmes. Les résultats de cette recherche seront publiés dans la revue Recherches féministes. Avec l’objectif de faire connaître les résultats de cette recherche Louise Lafortune et Josianne Maheu de Relais-femmes ont participé à un congrès à Cuba où elles ont organisé un symposium intitulé « Acerca géneros y feministas: cuales perspectivas para la investigación asociativa en educación y formación ».

2015-2016 
Recherche sur les pratiques et points de vue des chercheures du RéQEF sur la recherche partenariale
Co-chercheures : Nathalie Lafranchise (UQAM), Isabel Côté (UQO), Isabelle Courcy (UQAM), Lyne Kurtzman (Service aux collectivités, UQAM) et Berthe Lacharité (Relais-femmes); assistante de recherche : Virginie Mikaelian (UQAM).
L’objectif du projet est double : 1) Dresser un portrait des recherches menées par des chercheurs.es membres du RéQEF, en partenariat ou collaboration avec des groupes ou praticiennes externes 2) Mieux comprendre comment la recherche menée en partenariat ou collaboration, telle qu’elle est vécue par des chercheurs-es membres du RéQEF. Il est à souligner que ce portrait ne vise à rejoindre que les membres chercheures du RéQEF (y incluant les doctorantes et post-doctorantes). Les groupes de femmes membres n’en font pas partie. Ce choix est motivé par l’existence d’une recherche similaire auprès des groupes de femmes qui est en cours au Service aux collectivités, sous la responsabilité de la chercheure principale Lafranchise, en partenariat avec Relais-femmes.

2014-2015 
La demi-journée sur la coconstruction des connaissances dans les recherches féministes (avril 2014) a donné lieu à un projet de quatre capsules web sur la mobilisation des connaissances dans la recherche partenariale.