Classe magistrale “Femmes et territoires”, 3 novembre 2014

Le 3 novembre 2014, L’ORÉGAND, le Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM et le RéQEF, ont organisé conjointement la classe magistrale en études féministes intitulée “Femmes et territoires”  à l’Université du Québec en Outaouais, au campus St-Jérôme.

Cet événement visait à favoriser les échanges sur les rapports des femmes aux enjeux territoriaux et ce, à partir de travaux de recherche d’étudiant.e.s à la maîtrise ou au doctorat des universités québécoises et canadiennes et de commentaires de professeur.e.s.

Le programme de la classe :

9h00
Mots de bienvenue : Francine Descarries (Réseau québécois en études féministes), Denyse Côté (ORÉGAND, Université du Québec en Outaouais), Sylvie Paré (Département d’études urbaines et touristiques, Université du Québec à Montréal)
9h30

Benoît Frate (Doctorat en droit, Université d’Ottawa) « Les droits de la personne urbanisés : le citadin face à l’architecture légale de la ville »

Commentaires: Catherine Trudelle (Chaire de recherché du Canada sur les conflits socioterritoriaux et la gouvernance locale)

10h45

Frédérique Roy-Trempe (Doctorat en Études urbaines, Université du Québec à Montréal) « L’exercice du droit à la ville des femmes et des hommes et l’influence des aménagements urbains: une étude de cas montréalaise. »

Commentaires: Sophie Louargant (Géographie et aménagements du territoire; Université Pierre-Mendès France (Grenoble 2; PACTE-Territoire)

12h
Mots de bienvenue : Francine Descarries (Réseau québécois en études féministes), Denyse Côté (ORÉGAND, Université du Québec en Outaouais), Sylvie Paré (Département d’études urbaines et touristiques, Université du Québec à Montréal)
13h
Pause santé
14h

Mélissa Côté-Douyon (Faculté de l’aménagement Urbanisme, Université de Montréal) « Vie urbaine des jeunes femmes hanoïennes »

Commentaires: Sylvie Paré (Département des études urbaines et touristiques, UQAM)

15h15

Marianne Carle Marsan (Maîtrise en urbanisme, UQAM) « Luttes de Brésiliennes pour le Droit à la ville. L’expérience des femmes de l’occupation Manoel Congo, à Rio de Janeiro au Brésil. »

Commentaires: Caroline Andrew (Centre d’études en gouvernance, Université d’Ottawa)

16h15
Mots de clôture de la journée : Francine Descarries (RéQEF), Denyse Côté (UQO), Sylvie Paré (UQAM)

 

La programmation en version PDF de la classe magistrale est disponible ici.