Axes de recherche

Une programmation autour de 3 axes

En appui à sa volonté de soutien au développement de la recherche féministe et à son rayonnement, la programmation du RéQEF est articulée autour de trois principaux axes :

Axe 1 : Études sur les rapports de sexe, le genre, l’intersectionnalité des rapports sociaux, les représentations littéraires, artistiques et médiatiques

Analyser et déconstruire les savoirs et les pratiques féministes dans une perspective de changement social pour contribuer à l’élaboration de mesures et de politiques au niveau de la famille et du travail, de la représentation des femmes dans les discours, médias et les arts, de la santé, des droits reproductifs, etc.

Axe 2 : Mouvement des femmes, travail, démocratie, développement et justice sociale

Documenter et étayer les débats sur la sexualisation de l’espace public, l’antiféminisme, la participation citoyenne, le développement durable, etc.

Axe 3 : Éthique, pratiques, mémoire et formation féministes

Promouvoir une position éthique axée sur une préoccupation pour le bien commun et une meilleure justice sociale.

Sur le plan scientifique, le RéQEF encourage ses membres à revisiter les interprétations féministes de l’égalité, des rapports de sexe et de l’identité en vue de :

  • développer des modèles d’interprétation et d’analyse inédits et holistes pour rendre compte des identités multiples et entrecroisées des femmes;
  • imaginer le changement et développer des stratégies innovantes pour atteindre l’égalité des sexes et une plus grande justice sociale.
  • Fournir une synthèse sur le développement du mouvement des femmes au Québec; rendre compte de la pertinence sociale de la pensée féministe et des jalons historiques et transmettre une mémoire sur la vie des femmes de même que sur leurs contributions artistiques, intellectuelles et sociopolitiques.