Adoption du Principe de Joyce

Le 25 novembre 2022, les membres du RéQEF présent·e·s à l’Assemblée générale annuelle ont voté à l’unanimité l’adoption du Principe de Joyce. Présenté par le Conseil des Atikamekw de Manawan et le Conseil de la Nation Atikamekw : « Le Principe de Joyce vise à garantir à tous les Autochtones un droit d’accès équitable, sans aucune discrimination, à tous les services sociaux et de santé, ainsi que le droit de jouir du meilleur état possible de santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. Le Principe de Joyce requiert obligatoirement la reconnaissance et le respect des savoirs et connaissances traditionnelles et vivantes des autochtones en matière de santé. »

Cette résolution réagit entre autres à la sortie publique du rapport « Consentement libre et éclairé et les stérilisations imposées de femmes des Premières Nations et Inuit au Québec » qui a eu lieu le 24 novembre 2022. Produit par la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) et l’UQAT, et co-écrit par notre membre Suzy Basile (études autochtones, UQAT) et Patricia Bouchard, ce rapport expose pour une première fois au Québec les expériences de stérilisation forcée, des violences obstétricales et des avortements pratiqués sans consentement entre 1980 et 2019.

Résolution de l’adoption du Principe de Joyce