◖Les suggestions féministes du RéQEF◗

En ces temps de confinement liés à la COVID-19, le RéQEF vous offre des suggestions de lectures, d’écoute et de visionnements féministes à découvrir ou redécouvrir.

Graphisme : Jade Langevin

Chaque semaine nous vous partageons ici et sur notre page Facebook des suggestions féministes.

• ➔ Les captations vidéo du colloque « Penser l’inclusivité des femmes et des filles en situation de handicap et Sourdes : enjeux et défis pour la recherche féministe », lors duquel Sonia Alimi (sociologie, UQAM), Ryoa Chung (philosophie, U. de M.), Geneviève Rail (Institut Simone-De Beauvoir) et Mélissa Thériault (philosophie et arts, UQTR) ont participé.

• ➔ Le rapport « L’aliénation parentale : Stratégie d’occultation de la violence conjugale? », lequel a été produit par Isabelle Côté (service social, U. Laurentienne), Simon Lapierre (service social, U. Ottawa) ainsi que par Francis Dupuis-Déri (science politique, UQAM).

• ➔ Line Chamberland (sexologie, UQAM) était interviewée à l’émission radio « Victor reçoit » le 16 mars 2020 au sujet l’enquête du Projet de recherche SAVIE-LGBTQ, la plus grande étude sur la communauté LGBTQ+ de la province menée à ce jour.
lien vers l’entrevue : bit.ly/entrevuesavie
lien vers l’enquête : https://savie-lgbtq.uqam.ca/limesurvey/index.php/924391

• ➔ L’ouvrage « QuébeQueer », paru aux Les Presses de l’Université de Montréal et entre autres sous la direction d’Isabelle Boisclair (lettres et communication, U. Sherbrooke), offre un portrait des productions culturelles queer au Québec tant francophones qu’anglophones, dont certaines autochtones, cet ouvrage s’attarde à révéler le caractère queer de celles qui ne le sont pas de facto.

• ➔ La série de capsules sur la coconstruction des connaissances dans les recherches féministes desquelles nous comptons les participations de  Myriam Gervais (études féministes, McGill), Mélissa Blais (IREF, UQAM) et Odile Boisclair (L’R) ainsi que de Carole Lévesque (Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS) et Danielle Desmarais (travail social, UQAM). 

• ➔ L’ouvrage collectif soutenu par le RéQEF « Genre, féminismes et développement | Une trilogie en construction » paru aux Presses de l’Université d’Ottawa. Celui-ci a été dirigé par Charmain Levy (sciences sociales, UQO) et Andrea Martinez. Avec les textes de Sirma Bilge (sociologie, UdeM), Sophie Brière (management, U. Laval), Isabelle Auclair (management, U. Laval) et Denyse Côté (travail social, UQO).

• ➔ Le court métrage d’animation Passages qu’a réalisé notre membre Marie-Josée Saint-Pierre (design, U. Laval).

• ➔ L’ouvrage collectif « Perspectives internationales sur la gestion pour autrui | Expériences des personnes concernées et contextes d’action », dirigé par Isabel Côté (travail social, UQO), (travail social, U. Laval) et Jérôme Courduriès, et paru aux Presses de l’Université du Québec.

• ➔ Le film « In.Loving.Memories » qu’a réalisé Audrey Rousseau (sciences sociales, UQOl). Ce film explore les questions du souvenir et de la réparation des injustices passées infligées aux femmes et enfants irlandais qui étaient incarcérés et forcés à travailler dans des institutions religieuses.

• ➔ L’ouvrage collectif « Déjouer le silence | Contre-discours sur les femmes haïtiennes », dirigé par Denyse Côté (travail social, UQO) et Sabine Lamour (sociologie, U. E. Haïti) ainsi que Darline Alexis, et paru aux Éditions du remue-ménage en collaboration avec PressuniQ et Mémoire d’encrier.

• ➔ Les capsules du Colloque Résistances des femmes autochtones dans les Amériques, lors duquel  Suzy Basile (études autochtones, UQAT), Ludivine Tomasso (science politique, UQAM), Véronica Gomes (coordonnatrice scientifique du RéQEF) et Leila Celis (sociologie, UQAM) ont participé.

• ➔ L’ouvrage collectif « Le sujet du féminisme est-il blanc? Femmes racisées et recherche féministe », dirigé par  Naïma Hamrouni (philosophie et arts, UQTR) et Chantal Maillé (co-directrice du RéQEF). Cet ouvrage fait suite au colloque « Femmes racisées et recherche féministe au Québec » conjointement organisé par le RéQEF et Institut Simone-de Beauvoir et compte, entre autres, les textes de Ryoa Chung (philosophie, U. de M.), Geneviève Pagé (science politique, UQAM), Sandrine Ricci (sociologie, UQAM), Karine Rosso (études françaises, U. Sherbrooke), Alia Al-Saji (philosophie, McGill) et Geneviève Rail (Institut Simone-de Beauvoir).

• ➔ « Femmes et pouvoir érotique », volume 32 numéro 1 – 2019 de la Revue Recherches féministes duquel ont contribué Sophie Brière (management, U. Laval), Julie Lavigne (sexologie, UQAM), Chiara Piazzesi (sociologie, UQAM), Audrey Laurin (histoire de l’art, UQAM) et Isabelle Boisclair (lettres et communication, U. Sherbrooke).

• ➔ L’ouvrage « La traversée de la pornographie | Politique et érotisme dans l’art féministe » de Julie Lavigne (sexologie, UQAM).

• ➔ Les capsules web du colloque « Regards croisés sur les antiféminismes », lequel était co-organisé par le RéQEF et l’IREF à l’occasion de la sortie de l’ouvrage collectif « Antiféminismes et masculinismes d’hier et d‘aujourd’hui » (Puf) codirigé par Mélissa Blais (IREF, UQAM), Francis Dupuis-Déri (science politique, UQAM) ainsi que Christine Bard (Université d’Angers). Ce colloque rassemble les présentations de Diane Lamoureux (science politique, U. Laval), Héloïse Michaud (science politique, UQAM), Francis Dupuis-Déri (science politique, UQAM) ainsi que Christine Bard (Université d’Angers).

• ➔ L’ouvrage « 11 brefs essais pour l’égalité des sexes | Horizons féministes émergents » (Somme toute) dans lequel Rachel Chagnon (sciences juridiques, UQAM) et Chiara Piazzesi (sociologie, UQAM) signent des textes.

• ➔ Le rapport « La place des femmes en théâtre : Chantier féministe ». Rappelons que par sa participation au Chantier féministe du Théâtre ESPACE GO, le RéQEF souhaitait accompagner les Femmes pour l’Équité en Théâtre dans leur démarche pour rendre visible la contribution desnombreuses femmes faisant partie du milieu théâtral québécois. Le chapitre 2 du rapport a été dirigé par Anouk Bélanger (communication, UQAM), Stéfany Boisvert (communication, UQAM), Julie Ravary Pilon (études littéraires, UQAM) et Francine Descarries (sociologie, UQAM).

• ➔ Le rapport « La place des créatrices dans les postes clés de création de la culture au Québec » co-dirigé par  Sophie Bissonette (RÉ) et initié par notre groupe membre les Réalisatrices Équitables.

• ➔ Une brève incursion dans l’exposition LET’S GET YOU PREGNANT « LET’S GET YOU PREGNANT! » de Heidi Barkun (arts visuels et médiatiques, UQAM) qui a eu lieu à la Galerie de l’UQAM du 7 février au 14 mars 2020 (initialement prévue jusqu’au 21 mars 2020).
https://bit.ly/letsgetyoupregnant

• ➔ Le livre « Bodies in Suspense. Time and Affect in Cinema » (University of Minnesota Press) d’Alanna Thain (art, cinéma et culture, McGill

• ➔ Le long métrage « Ouvrir La Voix » d’ Amandine Gay (sociologie, UQAM). Il s’agit d’un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles.
https://ouvrirlavoixlefilm.fr/

• ➔ L’épisode de la balado NOOR I MTL portant sur le parcours de Kharoll-Ann Souffrant (service social, U. Ottawa).
https://www.noormtl.com/kharoll-ann

• ➔ La chronique de Ryoa Chung (philosophie, U. de M.) intitulée « La notion de races plus historique que biologique » de l’émission Les éclaireurs du 25 février 2019.

• ➔ L’ouvrage collectif « 11 brefs essais contre le racisme » (Somme toute) dans lequel Alexandra Pierre (Relais-femmes) signe le texte « Lutte antiraciste et mouvement communautaire ».

• ➔ Le livre « Philanthropic Foundations in Canada – Landscapes, Indigenous perspectives and pathways to change » (PhiLab) dans lequel Annabelle Berthiaume (travail social, McGill) a co-écrit le chapitre « The cost of social inequalities: Philanthropic field-building in Québec through the creation of the Collectif des fondations ».

• ➔ Le numéro « Fragments de décolonisation | Femmes autochtones en mouvement » de la Revue Recherches féministes dans lequel Suzy Basile (études autochtones, UQAT), Estelle Lebel (communication, U. Laval), Sophie Brière (management, U. Laval), Isabelle Auclair (management, U. Laval), Dominique Damant (service social, U. de M.) et Catherine Flynn (sciences humaines et sociales, UQAC) ont contribué.
https://bit.ly/fragmentsdecolonisation

• ➔ L’ouvrage collectif « Nelly Arcan | trajectoires fulgurantes » (Éditions du remue-ménage) avec les textes de Marie-Andrée Bergeron (études littéraires, UQAM), Isabelle Boisclair (lettres et communication, U. Sherbrooke), Nicole Côté (lettres et communication, U. Sherbrooke), Martine Delvaux (études littéraires, UQAM), Karine Rosso (études françaises, U. Sherbrooke) et Mélissa Thériault (philosophie et arts, UQTR).
https://bit.ly/nellyarcantrajectoires

• ➔ Le livre « Mon ennemie Nelly » de Karine Rosso (études françaises, U. Sherbrooke).
www.hamac.qc.ca/nos-auteurs/karine-rosso-726.html

• ➔ L’étude intitulée « Témoigner en ligne de son agression à caractère sexuel » visant à documenter l’expérience des femmes qui témoignent en ligne de leur(s) agression(s) à caractère sexuel. Cette recherche exploratoire a été menée en collaboration avec notre groupe membre RQCALACS et le collectif Je Suis Indestructible (JSI), dans le cadre du Service aux collectivités de l’UQAM
https://bit.ly/temoigneragressioninternet

• ➔ L’article « Entre justice pour les victimes et transformation des communautés : des alternatives à la police qui épuisent les féministes », écrit par nos membres Laurence Ingenito (sociologie, UQAM) et Geneviève Pagé (science politique, UQAM) et produit à partir d’une recherche soutenue par le RéQEF.

• ➔ L’épisode « L’art et le féminisme » de la série « Une pour toutes » produit par l’École des médias de l’UQAM et dans lequel Thérèse St-Gelais (histoire de l’art, UQAM) participe.
https://tv.uqam.ca/une-pour-toutes-episode-4-lart-feminisme

• ➔ L’article « Art et autogestion. L’idéal d’autogouvernement en contexte québécois » écrit par Mélissa Thériault (philosophie et arts, UQTR) et parue dans la revue Sens public.
http://sens-public.org/articles/1339/