Vidéos

Capsules web sur la mobilisation et la coconstruction des connaissances.
Ces capsules ont été produites à partir d’expériences et de points de vue de chercheures sur la coconstruction des connaissances dans les recherches féministes. Ces capsules s’inscrivent dans la foulée d’une réflexion qui a porté sur la coconstruction des connaissances dans les recherches féminsites. Cette journée a été organisée par le Protocole UQAM/Relais-femmes du Service aux collectivités de l’UQAM et le RéQEF, et s’est déroulée le 25 avril 2014.

Capsule 1 : Carole Lévesque, professeure titulaire à l’INRS et directrice de DIALOG : le Réseau de recherches et de connaissances relatives aux peuples autochtone.

Capsule 2 : Myriam Gervais, professeure associée en études féministes à l’Université McGill et membre du RéQEF.

Capsule 3 : Danielle Desmarais, professeure à l’École de travail social de l’UQAM.

Capsule 4 : Odile Boisclair et Mélissa Blais
Odile Boisclair est coordonatrice à l’R des Centres de femmes du Québec et membre du RéQEF. Mélissa Blais est postdoctorante et membre du RéQEF.


Conférence de Chamindra Weerawardhana


Jeudi le 22 février 2018, se déroulait la conférence de Chamindra Weerawardhana, spécialiste des apports théoriques transféministes, intitulée « Solidarités transféministes dans un contexte international peu solidaire » à l’UQAM. Notre invitée internationale a livré une prestation aussi généreuse qu’inspirante. L’événement a bénéficié d’une diffusion en simultanée via Facebook en direct.

 

 

 

 

 


Panel : « Genre et égalité à l’école: enjeux pratiques »

La présidence est assurée par Geneviève Pagé (professeure en science politique, UQAM), responsable du Chantier Pédagogie au RéQEF.

Bien que revendiquée comme un espace d’égalité, l’école, au Québec comme en France, est traversée par des rapports sociaux producteurs d’inégalités. En repérer les manifestations, en identifier les effets et en comprendre les mécanismes, fait partie des préalables nécessaires à leur remise en question. Cependant, cela ne va pas de soi quand les rôles sociaux de sexe sont perçus comme des évidences sinon légitimés par la nature ou encore quand l’égalité entre les sexes est prise pour acquise. Les regards croisés de Nicole Mosconi, Hélène Charron et Joëlle Magar à partir de leurs travaux respectifs sur les pratiques éducatives, actualiseront la problématique. Elle sera ensuite enrichie par les apports et les interrogations des participants et participantes qui seront invité.es à échanger sur la base de leurs propres expériences. La synthèse finale a pour ambition d’engager des pistes de réflexion et d’action pertinentes au regard du principe de l’égalité.

 

Cette activité adopte une formule participative qui, mobilisant les interactions avec l’assemblée, permet la problématisation des questions.

Le panel réunit donc trois spécialistes de renom, au Québec et outre-Atlantique :

Nicole Mosconi, professeure émérite en sciences de l’éducation à Paris Ouest-Nanterre La Défense, spécialiste de l’étude de la mixité dans le système scolaire et du rapport au savoir.
Hélène Charron, directrice de la recherche au Conseil du statut de la femme et auteure de l’Avis – L’égalité entre les sexes en milieu scolaire
Joëlle Magar (formatrice en éducation et chercheuse doctorale spécialiste de la (re)production des inégalités dans les milieux scolaires français et québécois).

 


Lancement du nouveau site web du RéQEF
C’est lors du 85e Congrès de l’ACFAS qui avait lieu à l’Université McGill que le RéQEF lançait son nouveau site web ainsi que ses nouveaux outils : expert@et Répercours.
La phase 1 du répertoire des ressources professorales et en recherche a été lancée en 2013 mais a cette année fait l’objet d’une actualisation. Il est ainsi passé de 250 ressources à plus de 300. Nous l’avons rebaptisé : il s’appelle désormais expert@ et nous vous invitons à placer un lien sur votre site ou page institutionnel-le (plus d’information suivront à cet égard). Le site web du RéQEF a également fait peau neuve, grâce, toujours, à la précieuse collaboration du CDEACF. Nous en profitons pour remercier l’équipe du CDEACF, en particulier Michèle Spieler, Sharon Hackett et Alex Casaubon. Merci également à la graphiste Annie St-Amand et, enfin, à l’équipe du RéQEF, en particulier Stéphanie Benoit Huneault, et aussi Esther Paquette. Enfin, nous avons lancé RéperCours, un tout nouvel outil particulièrement destiné aux personnes désireuses de trouver un cours ou choisir une formation universitaire.


Les présentations de Stéphanie Benoît-Huneault (adjointe aux projets spéciaux) et de Francine Descarries (directrice scientifique du RéQEF) furent diffusée en direct via la page Facebook du RéQEF. Vous pouvez les voir ici et ici, ainsi qu’en apprendre plus sur la toute nouvelle Banque de cours du RéQEF qui répertorie près de 500 cours en études féministes, de genre et sur les femmes dans 8 secteurs d’étude regroupant plus de 50 programmes d’étude.

Partie 1

Partie 2


Symposium sur les pratiques et les enjeux associés à l’enseignement en ligne, 1er octobre 2015
Le 1er octobre 215, le Réseau québécois en études féministes a tenu un symposium axé sur les préoccupations associées à l’enseignement universitaire en ligne dans un contexte universitaire. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et les environnements numériques d’apprentissage (ENA) permettent différents modes d’enseignement en ligne, variant d’une formule en temps réel (synchrone), favorisant l’autonomie en terme de temps (asynchrone) ou encore une formule mixte.

0:16 Claude Lessard – président du Conseil supérieur de l’éducation. Constats et positions du Conseil supérieur de l’éducation sur la formation à distance

20:22 France Henri – professeure honoraire à la Téluq, experte en conception, production et diffusion de cours dans le domaine de la technologie éducative. De la formation en présence à la formation à distance. En quoi le métier d’enseignant est-il transformé?

42:47 Hélène Lee-Gosselin – professeure à la faculté de management de l’Université Laval, titulaire de la Chaire Claire-Bonenfant – Femmes, savoirs et sociétés et praticienne de l’enseignement en ligne. Enseignement à distance : Bilan de mes expérimentations dans deux cours

1:03:00 Karen Herland – chargée de cours à distance en études sur la sexualité à l’Université Concordia. « Tout ce que je veux, c’est un ‘A’ facile »


Colloque « Femmes, rapports de sexe et génocide des Tutsi (Rwanda 1994-2014) », 4 avril 2014
Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) présente le Colloque « Femmes, rapports de sexe et génocide des Tutsi (Rwanda 1994-2014) » :

« Investir une histoire traumatique: apports, dangers et enjeux » par Berthe Kayitesi, doctorante en science de l’éducation à l’Université d’Ottawa.

« Et au-delà du Parlement? Impact des lois progressistes sur la vie des femmes veuves rescapées du génocide » par Sandra Gasana, candidate à la maîtrise en science politique à l’Université du Québec à Montréal.

« Rwanda 1994 – Violences sexuelles et construction sociale de l’Ennemi » par Sandrine Ricci, doctorante en sociologie, chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal et coordonnatrice du Réseau québécois en études féministes (RéQEF).