Blogue

Être vues et entendues : perspectives de femmes noires engagées

DATE

lundi 3 avril 2023 de 17:00 à 20:00

LIEU

En personne
UQAM
201, avenue du Président-Kennedy
Montréal QC, H2G2V1 CA

Le Réseau québécois en études féministes organisait la discussion « Être vues et entendues : perspectives de femmes noires engagées » en compagnie de Rokhaya Diallo, Stéphane Martelly, Émilie Nicolas et Diahara Traoré. Ensemble, elles ont discuté des enjeux de visibilité du travail des femmes noires dans les médias, la littérature et le milieu universitaire. La discussion était suivie d’un échange avec le public.

L’événement était gratuit et avait lieu le lundi 3 avril 2023, de 17h à 20h, à l’Amphithéâtre (SH-2800) du pavillon Sherbrooke de l’UQAM.

  • Rokhaya Diallo est une autrice, conférencière, réalisatrice et journaliste française engagée contre le racisme, le sexisme et pour les droits des minorités en général.
  • Stéphane Martelly est une écrivaine, peintre, professeure (UdeS) et chercheuse. Elle dirige également la collection Martiales aux éditions du remue-ménage.
  • Emilie Nicolas est militante antiraciste et féministe ainsi que chroniqueuse pour le Devoir où on peut notamment y lire son article « C’est quoi, l’intersectionnalité? » paru le 2 mars 2023.
  • Diahara Traoré est socio-anthropologue et auteure, travaillant sur l’imaginaire, l’identité et les productions de savoirs des femmes africaines en contexte migratoire et en Afrique de l’Ouest.

➢ Service d’interprétariat LSQ-français
➢ Un service de garderie sera offert. Pour y inscrire vos enfants, veuillez contacter camessarde.reqef@gmail.com en mentionnant l’âge de ceux-ci.
➢ Accessible aux fauteuils roulants par le 201, avenue du Président-Kennedy (en passant par le 3e étage du pavillon PK puis du pavillon CB). Pour consulter le plan d’accès, cliquez ici.
➢ Si vous avez des besoins particuliers, veuillez svp les mentionner à : camessarde.reqef@gmail.com
➢ L’événement est ouvert à tou·te·s mais une attention particulière sera accordée aux inscriptions des personnes noires, autochtones et racisées.

Graphisme : Kezna Dalz