Pouvoir, Soin et Santé

Chantier de recherche « Pouvoir, Soin et Santé »

Fers de lance de notre programmation scientifique, les Chantiers constituent une composante permanente de la programmation du RéQEF. Ils ont été conçus de manière à favoriser le regroupement de membres autour d’intérêts communs et d’une programmation concertée dans une logique interrégionale et interuniversitaire. Six Chantiers mobilisent actuellement près d’une quarantaine de membres, universitaires et des milieux de pratique. 

Membres co-responsables : Yolande Cohen (UQAM), Stéphanie Pache (UQAM)
Coordinatrice : Valérie Irtanucci-Douillard (UQAM)
Autres participants·e·s : Myrna Lashley (McGill), Karen Messing (UQAM), Martin Chadoin (UQAM), Audrey Gonin (UQAM) et Vanessa Blanchette-Luong (UQAM)

Mise sur pied : été 2021

Description :

Ce chantier a pour but d’analyser et questionner le travail de soin au Québec dans les contextes professionnels, historiques, institutionnels et politiques du dernier demi-siècle. Outre une attention aux logiques de constitution et de distinction des professions, les membres du Chantier travaillent à mettre en lumière les divers liens entre le genre, le soin et la santé selon une perspective intersectionnelle qui met, outre les rapports sociaux de sexe, la classe et la race au cœur de son analyse.

Le chantier s’inscrit ainsi dans les axes de recherche du RéQEF en s’intéressant aux questions suivantes : les discriminations multiples dans les soins et le travail de santé, et la façon dont elles façonnent une division complexe du travail de santé selon des logiques de classe, de race et de genre (axe 1 « Sexe, Genre, Discrimination et Représentation ») ; les pratiques de résistances des femmes, des féministes et des minorités raciales et de genre dans le champ de la santé et les activités de soin, qu’elles soient individuelles ou collectives, au sein des professions de santé, des syndicats, ou des organisations féministes ou pour la santé des femmes (axe 2 « Mémoires et Pratiques féministes ») ; et surtout, les processus d’identification croisés aux groupes professionnels et sociaux (genre, race, classe) et les effets de cette diversité d’appartenances dans les relations de soin et de travail en santé (axe 3 « Identité, Diversité et Intersectionnalité »).

Le chantier fédérera des recherches et créera des espaces d’échanges et de formation qui permettront d’avancer les objectifs généraux du RéQEF dans le champ de la santé et des soins. Le Chantier soutient les objectifs spécifiques suivants :

  • Comprendre la façon dont l’organisation du travail de soin et de santé participe de la construction et du maintien des inégalités de sexe, de classe et de race.
  • Analyser le rôle et l’importance du champ de la santé dans les mouvements et les enjeux féministes au Québec
  • Contribuer au débat public sur la santé au Québec, notamment les inégalités qui structurent son organisation et les conditions de travail des professionnelles du soin.