Religions, Féminismes et Genres

Chantier de recherche « Religions, Féminismes et Genres »

Fers de lance de notre programmation scientifique, les Chantiers constituent une composante permanente de la programmation du RéQEF. Ils ont été conçus de manière à favoriser le regroupement de membres autour d’intérêts communs et d’une programmation concertée dans une logique interrégionale et interuniversitaire. Six Chantiers mobilisent actuellement près d’une quarantaine de membres, universitaires et des milieux de pratique. 

Membres co-responsables : Marie-Andrée Roy (UQAM), Anne Létourneau (UdeM)
Coordinatrice : Valérie Irtanucci-Douillard (UQAM)
Autres participants·e·s : Patrick Snyder (UdeS) ; Roxanne Marcotte (UQAM) ; Geneviève Pigeon
(UQAM) ; Florence Pasche-Guignard (ULaval) ; Denise Couture (UdeM) ; Julie Vig (UofT) ; Isabelle
Lemelin (Concordia) ; Justine  Manuel (Louvain-la-Neuve) ; Nathalie Tremblay (UQAM) ; Laura
Kassar (UdeM); Marx  Loko (UdeM) ; Marie-Ève  Larivière (UOttawa) ; Sahar Zoghi Gharamaleki
Roghaye (UQAM).

Mise sur pied : automne 2021

Description :
Le chantier RFG constitue un espace spécifique, au sein des études féministes québécoises, qui
s’intéresse aux études féministes et de genre des manifestations du religieux, telles qu’elles sont
consignées dans les discours et les pratiques passés et actuels. Il a pour but d’inscrire en réseau des
expertises issues des sciences des religions, de la théologie, de la sociologie, de l’anthropologie et de
l’histoire afin de stimuler des collaborations interdisciplinaires et interuniversitaires et favoriser
le développement de nouveaux savoirs dans ce champ d’études. En plus de l’étude des
phénomènes religieux contemporains, le chantier RFG inclut les travaux historiques et philologiques,
sur des périodes et des productions culturelles anciennes, notamment les littératures sacrées et les
représentations artistiques au fondement des traditions religieuses et spirituelles. Il encourage
également l’étude des féminismes religieux dans leur spécificité et leurs liens historiques avec le
mouvement des femmes dit « séculier », y compris leurs apports aux mouvements transnationaux.

Projets en cours :
Faciliter le réseautage dans l’ensemble des universités québécoises, canadiennes et dans la
francophonie.

Publier une infolettre répertoriant l’ensemble des activités touchant à la thématique du religieux dans
une perspective féministe et/ou d’études de genres au Québec et ailleurs dans la francophonie.

Organiser une classe magistrale : pour octobre 2022 et octobre 2024 avec des spécialistes
francophones du Québec et à l’international sur les thèmes croisés de la religion, du féminisme et des
genres.

Pour vous inscrire à l’infolettre.

Pour suivre les comptes Twitter et Facebook