Infrastructure

Plus important réseau de chercheures féministes de la francophonie, le RéQEF a été créé en 2011 grâce à une subvention d’infrastructure dans le cadre du programme « Regroupements stratégiques » du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture.

Les principaux objectifs du programme « Regroupements stratégiques » du FRQSC sont de :

  • Structurer un champ de recherche autour d’un projet d’envergure;
  • Stimuler la réalisation d’activités de recherche interdisciplinaires et interuniversitaires;
  • Assurer le développement de liens productifs entre les membres;

Le RéQEF a aussi été reconnu par l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en tant que centre institutionnel au titre de « Plateforme ».

Le développement du RéQEF est soutenu par une collaboration active avec quatre instituts : l’Institut de recherches et d’études féministes (UQAM), l’Institut Simone-De Beauvoir (Concordia), l’Institute for Gender, Sexuality and Feminist Studies (McGill) et le nouvel Institut Femmes, Sociétés, Égalité et Équité (U. Laval). Les partenaires du RéQEF comprennent également l’Observatoire sur le développement régional et l’analyse différenciée selon les sexes (UQO) et trois chaires : la Chaire Claire-Bonenfant–Femmes, Savoirs et Sociétés (U. Laval), la Chaire de recherche pour enrayer et prévenir l’homophobie (UQAM) et, depuis 2017, la Chaire de leadership en enseignement-Femmes et organisations (U. Laval).